WordCamp Montréal 2018 – Résumé du jour 2

WordCamp Montréal 2018

J’attendais avec impatience la 2e journée du WordCamp puisque plusieurs présentations techniques avaient attiré mon attention. Je suis également sorti de ma zone habituelle en assistant à 2 panels (une première pour moi!) ainsi qu’une présentation sur le référencement web!

 

(Slightly) Advanced Topics In Block Development

Première présentation de la journée, Josh Pollock de Caldera Forms a réussi à captiver l’auditoire en démystifiant la gestion des blocs dans le futur éditeur Gutenberg qui devrait faire son apparition dans la version 5.0 de WordPress. Il en a profité pour donner des exemples concrets basés sur le code utilisé dans son extension Caldera Forms.

Lien vers la présentation

 

Your first Headless WordPress Project with ReactJS and GraphQL

Dans sa présentation, Étienne Bélanger a présenté comment quitter l’environnement original de développement d’un site WordPress afin de pouvoir créer une application web qui utilise des technologies différentes comme GraphQL pour aller récupérer des données spécifiques via le « REST API » et les afficher avec un framework comme ReactJS. Démarrant avec la théorie ainsi que les avantages et désavantages liés à l’utilisation des « endpoints » actuels, il a fait une courte démonstration en utilisant les divers outils disponibles pour simplifier le développement et inciter les développeurs présents!

Lien vers la présentation

 

Panel sur la création de contenu

Je dois avouer que je ne suis généralement pas un fan des « panels ». J’ai été agréablement surpris par le contenu plus que pertinent proposé par les réponses de Nancy Bilodeau (Cinq fourchettes), Andréane Viau (Nerds.co), Annie Picard (Annie Anywhere) et Jennifer Doré Dallas (Moi, mes souliers). Les questions ont touché notamment la création de contenu, la gestion des collaborateurs dans un blogue collaboratif, les problèmes de changements d’URL rencontrés par Andréane, la gestion des insultes en ligne,  la façon de créer et s’organiser pour les articles en fonction du style du site par Nancy, et le fait que, au final, il faut se faire confiance et foncer par Jennifer. Bref, du contenu très actuel que je vous conseille d’aller visionner le tout sur le site WordPress.tv quand la présentation sera disponible.

Lien vers la présentation

 

La puissance de WP en backend pour une Web App React

Jérémie Bergeron de l’entreprise intek+ a fait un magnifique travail afin de montrer comment intégrer React dans un projet WordPress afin de, par exemple, modifier la gestion des tables de contenu dans la section d’administration de WordPress. Le tout a permis d’obtenir une table de gestion beaucoup plus puissante que la table utilisée par défaut dans WordPress. Bien que techniques, ses explications étaient faciles à suivre et il s’est bien débrouillé quand la technologie l’a abandonné alors que l’écran s’est fermé. Une présentation trop courte que j’aurais souhaité poursuivre!

Lien vers la présentation

 

Panel: Créer des sites multilingues

Le multilinguisme est un sujet dont on parle à chaque année au WordCamp Montréal. Généralement, les opinions sont assez partagés quant aux choix technologiques permettant d’arriver à nos fins, mais il semblait que WPML ait eu la cote cette année. Animé par Jean-François Arseneault (co-fondateur de SatelliteWP), les panelistes Jonathan Perlman, Mike Dickson et Alex Ruaux ont expliqué comment ils évitaient les pièges et faisaient leurs choix technologiques pour arriver à leurs fins.

Lien vers la présentation

 

Current Trends in SEO For Businesses and Bloggers

Pour la dernière conférence de la journée, j’ai choisi d’aller voir la présentation de Brian Rotsztein, un conférencier qui est là à chaque année. Bien que je connaisse Brian depuis plusieurs années, c’était une première pour moi et Brian a fait un excellent travail pour donner une foule d’informations sur les habitudes de consommation et l’impact sur le référencement web (SEO). Il l’a fait avec beaucoup d’humour et sa présentation était tout simplement excellente. Il aurait facilement pu faire une présentation d’une heure et demie avec tout le contenu qu’il avait préparé.

Lien vers la présentation

 

C’est tout!

C’est tout… c’est déjà terminé! La 10e édition du WordCamp Montréal et, comme à chaque année, j’y ai appris un paquet de trucs, rencontré des gens passionnés en plus d’assister à des présentations pertinentes et intéressantes.  J’aimerais prendre quelques instants pour remercier les organisateurs du WordCamp, les bénévoles, les commanditaires et tous les conférenciers pour leur temps et dévouement à faire de cette 10e édition une réussite sur toute la ligne!

Ce n’est qu’un au revoir puisque nous nous reverrons l’an prochain assurément pour la 11e édition. D’ici là, à bientôt tout le monde!

L'article "WordCamp Montréal 2018 – Résumé du jour 2" a été modifié la dernière fois le 13 août 2018 par Maxime Jobin.

À propos de Maxime Jobin

Maxime Jobin est le co-fondateur de SatelliteWP. L'automatisation et la performance sont ses passions professionnelles. Il aime partager son expertise et ses expériences de manière à transmettre ses connaissances pour éviter que les autres commettent les mêmes erreurs. Axé sur l’efficacité et le retour sur investissement, il est un expert en analyse et développement de solutions informatisées.

Laissez un commentaire